Voyager avec Le Corbusier: croquis de voyages et études

lc croquis de voyages et etudes

Le Corbusier, qui symbolise l’architecture moderne au même titre que Picasso la peinture, fut aussi «plus secrètement poète», comme le déclara André Malraux. En témoignent les récits et impressions de voyages, le plus souvent ponctues de croquis, rassembles ici par Philippe Duboy. Parus dans différents journaux et revues de 1911 a 1947, ils n’avaient jamais été republies tels quels. On y suit Le Corbusier dans ses «voyages de jeunesse» – itinéraire c1assique qui passe par l’ltalie, la Grèce, l’Orient -, puis partout en Europe et lors de ses « voyages intercontinentaux », en Amérique du Sud, à New York.
Parcourant le monde à la recherche d’une identité et d’une culture d’architecte, il empruntera à la Grèce l’idéal d’une architecture qui englobe le site tout entier, tandis que Rome le convaincra de la grandeur d’œuvres utilitaires telles que barrages, usines ou ponts. Sensible à la «sécurité spirituelle merveilleuse» qu’assure aux Occidentaux leur tradition, Le Corbusier reste curieux de tout, prompt à «quitter les pantoufles et encourir l‘aventure», l’esprit ouvert. Au contact d’autres civilisations, son «Occident s’effrite, écrit-il, se débarrasse de ses étroitesses gênantes, de ses poussières d’épiderme mort. L’essentiel surgit décanté : l’homme, la nature, Le destin ».
C’est à travers le croquis que la décantation se fait. Comme si la plume, instrument de «l’âme qui ressent», disait d’abord «avec des mots sincères le Beau rencontre» – d’ou Le style passionne, lyrique, riche en envolées poétiques et formules chocs. Puis, à la plume succède le crayon, instrument de «l’esprit qui mesure», epure, degage les lignes fortes. Ainsi Le Corbusier formule-t-il et donne-t-il à voir à chaque page la demarche du poete-architecte voyageur qu’il fut, dans un dialogue fecond entre le mot et le trait.
Philippe Duboy, architecte et historien de l’art, enseigne I’ histoire de l’architecture et de l’urbanisme a l’Ecole nationale d’architecture de Paris-La Villette. Ses recherches ont fait l’objet de nombreuses publications, en particulier so thèse de doctorat, Lequeu, une énigme (ed. Hazan, 1987). Comme commissaire d’exposition, il faut retenir Die Andere Stadt au MAK de Vienne en 1989, la conclusion logique de son travail d’archivage des dessins de l’architecte italien Carlo Scarpa.
DUBOY, Philippe (Ed), Le Corbusier. Croquis de voyages et études. La Quinzaine Littéraire – Luis Vuitton, 2009. ISBN 978-2-910491-25-3
Anuncios
Esta entrada fue publicada en 03_LC Library y etiquetada , , , , . Guarda el enlace permanente.

Responder

Por favor, inicia sesión con uno de estos métodos para publicar tu comentario:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s