Conference byJorge Torres: ‘Los dibujos de Moscú’ | Aulas de Autor . Le Corbusier e o Desenho

aulas-de-autor-5-700px
The 5th conference of the Cycle Aulas de Autor . Le Corbusier and the Drawing is entitled ‘Los dibujos de Moscú’ and will be presented by Jorge Torres, Full Professor at Escuela Técnica Superior de Arquitectura de la Universitat Politècnica de València (ETSA-UPV).
The session will take place on 18 May (Thursday), 3h30 pm, at Casa Allen, located at António Cardoso Street, N.º 175, Porto.
The conference will be conducted in spanish, without translation. Free entrance (up to the room’s capacity).
The programme is subject to change.
‘Los dibujos de Moscú’
Le Corbusier travels for the first time to Moscow in October 1928 to present his second proposal for the Centrosoyus competition. From this trip come his scarce drawings of the city, his proposal for this great administrative and cultural building, the great panels that illustrate the two conferences that he imparts, and the sketches for a painting, Composition avec la lune (1929), representative of his Post-purist period. From Moscow come very different drawings that show his expressive and creative capacity as a traveller eager to know the world around him; his need to build his projects, to be a vehicle for their theories and ideas; to express them in his notebooks and to be the engine of his plastic work. The drawings of Moscow are a good example of that “synthesis of the arts” that characterized his work and life.
Jorge Torres is Chair Professor of Architectural Projects in the Polytechnic University of Valencia and director of ESSAI (Space, Architecture, Society Investigation) Architectural Research Group. He works in different topics as Le Corbusier and his time, urban renewal and sustainability and the relationship between society, architecture and urban development.
He has written or coordinated many books as Grup R (1994), Le Corbusier. Visiones de la técnica en cinco tiempos (2004), Casa por casa. Reflexiones sobre el habitar (2009), Le Corbusier. Mise au point (2012), Pensar la Arquitectura. Mise au point de Le Corbusier (2014), Le Corbusier. Paris n’est pas Moscou (2014) and Une recherche patiente. Fifty years after (2017). He has participated in many collective works as the redaction of the Enciclopedia Dell’Architettura Garzianti (1996), Dizionario dell’architettura del XX secolo (six volumes, 2000-2001), Arquitectura y sostenibilidad (2006), Tapiola (2006), and Guia de Arquitectura de Valencia (2007).
He has been exhibition curator of Estudio Albini (1988 y 1989), Luis Gutiérrez Soto (1999), Grup R. Una revisió de la modernitat. 1951-61 (1997), Le Corbusier. Paris n’est pas Moscou (2015-17). As an architect he has received different awards for his works and architectural competitions.
Aulas de Autor . Le Corbusier and the Drawing
The second cycle of classes entitled “Le Corbusier and the Drawing”, taking place during this academic year 2016-2017, aims to develop a new relationship between universities, RDT (research and Technological Development) Institutions and Foundations.
In this first year, a partnership with Fondation Le Corbusier was settled in order to bring to the Portuguese and Porto scenario the international debate on Corbusian studies and on drawing in Le Corbusier, in particular.
A series of seven open classes will take place between January and July of 2017, dedicated to the theoretical and practical study of the Drawing in the work of Le Corbusier.
The conferences feature as guest speakers: Danièle Pauly, Timothy Benton, Marta Sequeira, Candela Suárez, Jorge Torres, Xavier Monteys and Ricardo Daza. This cycle of open classes “Aulas de Autor” “Le Corbusier and the Drawing” is coordinated by Marta Sequeira, Carlos Machado e Moura, Rui Neto and Noémia Herdade Gomes.
This cycle is developed by the research group Architecture: Theory, Project and History (ATPH)of the Center for Studies in Architecture and Urbanism (CEAU-FAUP)- within the project ‘Coleção de Desenhos . Escola de Arquitectura do Porto’, – , in collaboration with UPdigital (UPdigital), Faculties of Arts (FLUP) and Engineering U.Porto (FEUP), José Marques da Silva Foundation Institute (FIMS), Northern Chapter of the Portuguese Order of Architects (OASRN) and Sistema do Futuro – Multimédia, Gestão e Arte.
Supports
Fundação para a Ciência e a Tecnologia (FCT) | Compete 2020 | Portugal 2020 | European Union (UE) – European Regional Development Fund.
This conference has the support of Casa Allen.
The cycle of conferences counts with the support of Livraria A+A and Livraria AEFAUP.
Graphic design by Francisco Providência.
Multimedia developed by Cátia Cunha Pimentel.
+ info
lecorbusierinpar.wordpress.comwww.aulasdeautor.com
Ciclo Aulas de Autor . Le Corbusier e o Desenho

 

Publicado en 00_General Informations, 01 Conferences & Meetings, 04_LC News | Etiquetado , , , , , , , , , , , , , , , , , | Deja un comentario

Reencontres: Le Corbusier. L’oeuvre à l’épreuve de sa restauration

900x720_2049_5067
L’oeuvre à l’épreuve de sa restauration © FLC/ADAG
L’œuvre architecturale de Le Corbusier vit aujourd’hui une époque charnière, affrontant un double phénomène : la mutation des propriétaires, couplée ou non à celle des usages, ainsi que la reconnaissance de la qualité et de l’importance des bâtiments. La dimension universelle du legs de Le Corbusier a été mise en évidence, notamment, au courts du processus menant à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco de dix-sept sites répartis sur trois continents.
Au cours des vingt-cinq dernières années, le regard porté sur l’œuvre de Le Corbusier – et sur l’architecture moderne en général- a considérablement évolué. Plusieurs de ses réalisations ont été confrontées à des changements d’affectation ou ont subi des aménagements importants tandis que d’autres ont été “achevées”. Par ailleurs, des projets oubliés ou éphémères ont régulièrement fait l’objet de velléités de réalisation posthume, reposant ainsi la question de la finitude de l’œuvre.
Les politiques, les stratégies, les techniques, l’éthique de la restauration des monuments historiques du xxe siècle ont connu des évolutions et des réinterprétations qui ont largement fait évoluer les pratiques. De sorte qu’aujourd’hui, des cas exemplaires de restauration du moderne peuvent servir de référence.

Introduction

MENGIN, Christine – Restaurer pour sauvegarder ?
Prologue
REICHLIN, Bruno – L’œuvre à l’épreuve de sa restauration
GOVEN, François – La patrimonialisation de l’architecture du xxe siècle en France (d’)après Le Corbusier
SBRIGLIO, Jacques – Le Corbusier : restauration, état des lieux
Extérieur/intérieurs
GRIGNOLO, Roberta – Sauvegarder les intérieurs de Le Corbusier
BOTTON, François – Restaurer Le Corbusier. L’œuvre au noir, ou l’épreuve du feu
ROSELLINI, Anna – La surface puriste, de l'”Esprit nouveau” à la villa Savoye
Restauration I
GATIER, Pierre-Antoine – Les maisons La Roche et Jeanneret, 1923-1925. Restauration : 2006-2016
Opacité/transparence
GRAF, Franz – Matérialité de la transparence : de la conception à la restauration (1916-2015)
MARINO, Giulia – Les multiples vies de l’appartement-atelier du 24 NC : histoire, projet, méthode
Restauration II
CHATILLON, François – La Cité de Refuge, Paris, 1933-1952. Restauration 2011-2015
Achèvement et projets
BAUCHET, Bernard – Spatialité et restauration
ZUMTHOR, Bernard- La spatialité à l’épreuve de la restauration. L’immeuble Clarté dà Genève
SCHMUCKLE-MOLLARD, Christiane – Authenticité et réhabilitation du groupe scolaire Karl-Marx d’André Lurçat à Villejuif (1933 et 1947)
GSCHWIND, Friedmann – Weissenhof-Siedlung et Bauhaus : Stratégies de préservation et de réadaptation
COHEN, Jean-Louis – Le Corbusier après Le Corbusier : de l’inachevé à l’inconstructible
Restauration III
PRUNET, Pascal – La loge du jardinier de la villa Savoye, 1930-1931. Restauration : 2012-2015
OLMO, Carlo – Mémoire et réminiscences dans la restauration de l’œuvre de Le Corbusier ou la nécessité d’un retour à l’antique discussion sur la modernisation de la modernité
INFOS PRATIQUES
Éditions de la Villette, Paris, 2017
ISBN : 978-2-915456-99-8
Les textes qui composent cet ouvrage ont été élaborés pour les XIXe Rencontres de la Fondation Le Corbusier qui se sont déroulées à Paris les 16, 17 et 18 avril 2015
Publicado en 00_General Informations, 01 Conferences & Meetings, 03_LC Library | Etiquetado , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Deja un comentario

Le Corbusier et Léger. Visions polychromes. Cité radieuse Le Corbusier, Briey-en-Forêt _ 20 mai au 24 septembre 2017

web_lecorbu067.jpg.crop_display
Façade Polychrome de “La Cité Radieuse” Le Corbusier de Briey en Forêt © Photo Pascal Volpez © F.L.C. / ADAGP, Paris, 2017.

Le Corbusier et Léger. Visions polychromes
La Première Rue, Cité radieuse Le Corbusier, Briey-en-Forêt
20 mai au 24 septembre 2017

En dialogue avec la rétrospective Fernand Léger. Le Beau est partout au Centre Pompidou-Metz, l’exposition Le Corbusier et Léger. Visions polychromes, présentée à la Cité radieuse de Briey, invite à redécouvrir le bâtiment iconique de Le Corbusier situé à 40 minutes de Metz. L’exposition, conçue en partenariat avec l’association La Première Rue et le Val de Briey, relie la pensée de l’architecte à celle du peintre, révélant leur longue amitié marquée par une célébration commune de la couleur.
Après avoir découvert la région sur le front de Verdun pendant la Première Guerre mondiale, c’est à Briey, en 1940, que Fernand Léger imagina le décor d’un centre d’aviation populaire. Ce projet de démocratisation de l’aéronautique, interrompu par la guerre, trouve un écho tout particulier dans la passion de Le Corbusier pour ce qu’il nommait les machines à voler. Quelques années plus tard, c’est au tour de l’architecte d’explorer la Lorraine, en expérimentant la polychromie dans la construction de la manufacture de Saint-Dié, avant d’ériger son Unité d’habitation à Briey dans les années 1950.
Léger et Le Corbusier se rencontrent au café de La Rotonde à Montparnasse en 1920, année fondatrice pour la revue de l’Esprit Nouveau, initiée par l’architecte avec le peintre Amédée Ozenfant et ouverte à un large spectre d’intérêts, énumérés en première de couverture : « architecture, peinture, musique, sciences pures et appliquées, esthétique expérimentale, esthétique de l’ingénieur, urbanisme, philosophie, sociologie économique, sciences morales et politiques, vie moderne, théâtre, spectacle, sports, faits ». Fernand Léger participe de façon sporadique à la publication ; dans une émission consacrée au peintre, Le Corbusier se souvient de ce moment charnière : « Nous sommes devenus bons amis. De [Charles-Edouard] Jeanneret je suis devenu Le Corbusier et on s’est dit tu. » En 1925, il invite Léger à accrocher une toile dans son Pavillon de l’Esprit Nouveau à l’occasion de l’Exposition internationale des Arts décoratifs. Lors de l’Exposition internationale des arts et techniques modernes en 1937, Léger contribue au Pavillon des Temps Nouveaux de Le Corbusier avec la réalisation d’un photomontage monumental.
S’ils ne collaborent qu’à quelques reprises, leurs échanges influencent de manière décisive le rôle qu’ils accordent à la polychromie dans leurs réalisations respectives. Fernand Léger, apprenti dès 16 ans dans un cabinet d’architecture, nourrit un intérêt précoce pour ce domaine. Convaincu de l’interdisciplinarité des arts, il milite en faveur d’une “entente à trois” entre le mur, l’architecte et le peintre. « Comment créer un sentiment d’espace, de rupture des limites ? Tout simplement par la couleur, par des murs de différentes couleurs. (…) La couleur est un puissant moyen d’action, elle peut détruire un mur, elle peut l’orner, elle peut le faire reculer ou avancer, elle crée ce nouvel espace. » affirmait-il. Animé d’un même désir pour la couleur, Le Corbusier estime pour sa part dans son Almanach d’architecture moderne, qu’ « entièrement blanche, la maison serait un pot à crème. »
À travers un riche ensemble de documents d’archives – revues, films, photographies, correspondance, etc. – nombre de leurs projets liant architecture et peinture, parfois méconnus, sont mis en lumière. L’exposition s’ouvre également aux réflexions contemporaines interrogeant la place de l’artiste et de la couleur dans la cité.
Le film Dammi i colori, réalisé en 2003 par Anri Sala, entre fortement en résonance avec les projets polychromes présentés dans l’exposition. Il offre un parcours critique à travers un Tirana multicolore, fruit du désir artistique et politique d’Edi Rama, artiste et ancien maire de la capitale albanaise, « de redonner un sens à la beauté, l’harmonie, au plaisir de vivre ensemble ».
Plus de trente étudiants de l’Ecole Supérieure d’Art de Lorraine, dirigés par les professeurs et artistes Agnès Geoffray et Marco Godinho, interagissent avec le parcours et réactivent les idéaux de ces deux maîtres de la modernité. Ils revisitent leurs échanges épistolaires et s’immiscent dans la Cité radieuse pour y infiltrer des gestes artistiques en devenir.
Commissariat :
Elia Biezunski, chargée de mission auprès de la Directrice au Centre Pompidou-Metz
Anne Horvath, chargée de coordination et de recherches au Centre Pompidou-Metz
La Première Rue
Cité radieuse Le Corbusier
131 Résidence Le Corbusier
1er étage
54150 Briey-en-Forêt
+33 (0)3 82 20 28 55

900x720_2049_5081

Publicado en 00_General Informations, 04_LC News, 07_Exhibitions | Etiquetado , , , , | Deja un comentario

Prix de la “recherche patiente” 2017

900x720_2049_5056

Prix de la « recherche patiente » – année 2017

Conformément aux souhaits de son créateur, la Fondation Le Corbusier souhaite encourager la recherche en attribuant chaque année un prix destiné à récompenser un(e) chercheur ayant choisi de dédier son travail à l’œuvre de Le Corbusier.
Depuis l’année 2015, la Fondation a décidé de consacrer cette politique à des travaux déjà réalisés, publiés ou non. Le soutien de la Fondation viendra consacrer une recherche dans la-quelle la présence de Le Corbusier et/ou de son œuvre tient une place significative voire prépondérante.
Il est souhaité que les travaux soumis à l’examen du jury concernent des aspects de la vie et/ou de l’œuvre de Le Corbusier qui n’auraient pas fait jusqu’à présent l’objet de recherches approfondies, ou qui proposeraient, pour des thématiques déjà traitées, des approches originales (analyses comparatives, pluridisciplinaires, transversales, etc.). Tous les aspects de l’œuvre de Le Corbusier et de sa réception peu-vent être concernés : l’œuvre construit, les projets d’architecture ou d’urbanisme non réalisés, le mobilier, l’œuvre plastique – peinture, dessin, tapisserie, gravure, expositions, etc. –, l’œuvre littéraire et théorique ; toutes propositions contribuant à la connaissance de l’homme et à la compréhension de son héritage.
Cet appel à candidatures s’adresse à de jeunes chercheurs (maximum 40 ans).
Les candidats pourront éventuellement justifier l’utilisation du prix attribué par la Fondation et la nécessité d’y recourir pour faire face à des besoins liés à la diffusion du résultat de leur travail (publication, traduction).
Le dossier est constitué par : le ou les documents présentant les résultats de la recherche, sous forme d’un exemplaire papier et d’une version numérique ; un curriculum vitae, la liste des travaux déjà réalisés ; deux lettres de recommandation émanant de chercheurs, d’enseignants, d’architectes ou de personnalités reconnues. Les candidats devront également informer la Fondation des aides ou récompenses obtenues auprès d’autres institutions publiques ou d’organismes privés relatives au travail concourant au prix de la Fondation.
Il est souhaitable que les travaux soient présentés dans l’une des langues suivantes : français, anglais, italien et espagnol. Pour les autres langues, il est demandé de présenter un abstract en français ou en anglais.
Le prix est d’un montant de 10 000 €.
Les candidatures devront parvenir à la Fondation avant le 30 juin 2017.
La publication des résultats est prévue pour le 1er octobre 2017.
Le lauréat sera éventuellement invité à prononcer une conférence sur son travail dans l’année qui suit l’octroi du prix.
Fondation’s award for Young Researchers, 2017
In accordance with the provisions of Le Corbu-sier’s will, the Fondation wishes to encourage young researchers. The Fondation has decided in 2015 to award grants to completed research on Le Corbusier’s work, already published or not.
Works submitted to the nomination must deal primarily with aspects of Le Corbusier’s life and/or work that have not previously been researched in sufficient detail or, in the case of areas already studied, should put forward origi-nal approaches (multidisciplinary, comparative, transversal, etc.). All aspects of Le Corbusier’s life and/or work and its reception may be en-visaged: the built work, unrealized architectur-al or urban projects, the furniture, his work in the visual arts – painting, drawing, tapestry, exhibitions, etc. – or his written work, literary or theoretical. These include any research tend-ing to further knowledge of Le Corbusier the man and understanding of his legacy to us.
This call for proposals is aimed at young re-searchers (maximum age: 40).
In justifying their intended use of the Founda-tion’s aid, candidates should specify how they see such aid as essential for the specific de-mands entailed in disseminating their research (by publication, translation, etc.).
The file should include the following items:
– the research as a published or provisional
document : one printed copy and a digitized one;
– a curriculum vitae;
– a list of works already completed;
– two letters of recommendation from re-searchers, lecturers, art historians, architects or recognized figures.
Candidates must also inform the Foundation of any aid or award requested or obtained from other public or private organizations in connec-tion with the application.
The research may be preferably written either in French, English, Italian or Spanish. For other languages, an abstract in French or English is requested.
The maximum amount of the grant to be award-ed is 10,000 €.
All applications in response to this call for proposals should reach the Founda-tion before 30th June 2017.
Results are due to be published by 1st October 2017
The laureate might be invited to deliver a pub-lic conference to present his research during the year 2018.
INFOS PRATIQUES
Publicado en 00_General Informations, 04_LC News | Etiquetado | Deja un comentario

« Dans l’intimité de l’Atelier du 35, rue de Sèvres » Point de vue d’un amateur, Ernest Weissmann Bobines inédites / 1929-1930. Maison La Roche

Weissman

« Dans l’intimité de l’Atelier du 35, rue de Sèvres » Point de vue d’un amateur, Ernest Weissmann
Bobines inédites / 1929-1930
Maison La Roche, Paris
31 mars au 1er juillet 2017

Commissariat : Veronique Boone

En 1929 et 1930, Ernest Weissmann, collaborateur de Le Corbusier, filme les activités de l’atelier 35 rue de Sèvres avec une caméra amateur. Il s’intéresse au chantier de l’Armée du Salut et à celui de la villa Savoye. Ces images saisies par un jeune collaborateur au sein de l’équipe de l’atelier nous offrent un document original sur son environnement et son mode d’organisation : départ de Le Corbusier pour Moscou, visite à la villa Stein-de Monzie, réunion de travail avec Le Corbusier et Pierre Jeanneret, réalisation du diorama du Mundaneum…

Ces bobines sont longtemps restées inédites en raison du support utilisé mais les images sont aujourd’hui disponibles à la suite de leur numérisation.

Le choix a été fait de présenter dans cette exposition des photogrammes extraits de diverses séquences, pour la plupart des images qui émanent de cadrages fixes. La sélection des photogrammes permet d’isoler ces moments fugitifs significatifs et de focaliser sur leur contenu factuel et la qualité du cadre tout en faisant abstraction de la virtuosité de l’opérateur :
– Au travail à l’atelier 35 rue de Sèvres
– Départ pour Moscou
– Le diorama du Mundaneum
– Filmer le chantier de la villa Savoye

INFOS PRATIQUES
Publicado en 00_General Informations, 04_LC News, 07_Exhibitions | Etiquetado , , , | Deja un comentario

MAQUETAS DE LE CORBUSIER_ Miguel Ángel de la Cova

MAQUETAS LE CORBUSIER
MAQUETAS DE LE CORBUSIER. TÉCNICAS, OBJETOS Y SUJETOS. Miguel Ángel de la Cova Morillo-Velarde
El presente texto, fruto de la tesis “Objets: proyecto y maqueta de la obra de Le Corbusier” , constituye una aportación primordial, por un lado, sobre la obra de Le Corbusier; por otro, sobre el proceso de concepción y producción de maquetas. Este libro no sólo es una investigación intensa y premiosa sobre el trabajo de este arquitecto, sino que también introduce una reflexión mucho más general sobre los modelos físicos, sus técnicas y su capacidad para mostrar determinados aspectos del proyecto, y su translación a la arquitectura. En ambos casos, nos introduce en un discurso conceptual propiamente arquitectónico y contemporáneo que abarca cuestiones que van desde el dibujo, la materialidad, el movimiento, las texturas o el color, hasta la dialéctica entre su capacidad representativa –demostrativa- y su valor instrumental como procedimiento de concepción del propio proyecto.
Tanto la tesis como este libro ofrecen aspectos inéditos y nuevas interpretaciones que constituyen un paso de gigante en el conocimiento de la obra de Le Corbusier y su tiempo. Cuestiones como la importancia de la formación beauxartiana en los colaboradores maquetistas de Le Corbusier como Charles Lasnon-Dussaussay (figura que se agiganta conforme se nos presenta en la tesis como “moleur” y como colaborador del Service Géographique de l’Armée); la relación conceptual entre el “modelage” de sus maquetas y los Sands Casts realizados con Nivola; la presencia e importancia de sus colaboradores (a pesar de la voluntad de Le Corbusier de diluir su participación activa en la gestación de sus proyectos); los artesanos como el mencionado Lasdon-Dussaussay o Gianni Rattan Singh; la importancia del ensamblaje como procedimiento de generación de las maquetas y la arquitectura que ellas representan y, sobre todo, la idea de espacio activo y cinética; cuestiones como la cinéplastique, la chronotographie, el movimiento o la relación con el Méthode Dalcroze encuentran su sentido en las maquetas para los films de Pierre Chenal o el Palacio de los Soviets; los papiers collés y su presencia instrumental en maquetas como la del Carpenter Center, etc. En definitiva, Miguel Ángel de La Cova ofrece un discurso extremadamente rico y trufado de múltiples referencias a la cultura que fue contemporánea de Le Corbusier, a través de un aparato crítico pacientemente desvelado fruto de una rigurosa investigación.
Finalmente, es necesario destacar algunas cuestiones formales. En primer lugar, debe destacarse la pulcritud en el lenguaje, que permite una lectura fluida y agradecida, capaz de captar el interés del lector. También debe reconocerse la justa proporción y elección de las citas, ahora traducidas al castellano, entre el rigor científico y la continuidad del discurso escrito. El material gráfico, bien elegido, contribuye a ilustrar el texto y facilitar su interpretación. En definitiva, su autor ha logrado aunar interés científico y capacidad narrativa en un libro de grata lectura.
Completan el texto, sendas introducciones de los directores de la tesis. Caroline Maniaque y Amadeo Ramos Carranza. Estamos de enhorabuena.
Jorge Torres
MAQUETAS DE LE CORBUSIER. TÉCNICAS, OBJETOS Y SUJETOS
Miguel Ángel de la Cova Morillo-Velarde
Editorial Universidad de Sevilla.
Instituto Universitario de Arquitectura y Ciencias de la Construcción.
Colección textos de doctorado. Serie Arquitectura, número 51.
Sevilla, 2016.
ISBEN 978-84-472-1890-5
Publicado en 00_General Informations, 03_LC Library, 04_LC News | Etiquetado , , , , , , , | Deja un comentario

AULAS DE AUTOR_ MARTA SEQUEIRA

aulas-de-autor-3

A Faculdade de Arquitectura da Universidade do Porto (FAUP) vai promover a terceira conferência do Ciclo ‘Aulas de Autor . Le Corbusier e o Desenho’, com o apoio da Fundação Le Corbusier, que terá como convidada Marta Sequeira, Professora da Universidade de Évora e Professora Convidada da Faculdade de Arquitectura da Universidade de Lisboa.
Esta conferência, intitulada ‘Le Corbusier e as casas dos monges brancos’, vai decorrer a 24 de Março de 2017, às 16h00, no Convento de Monchique, Porto.
Entrada livre (sujeita à lotação da sala). Programa sujeita a alterações (sem aviso prévio).
O acesso ao Convento é feito através da Calçada de Monchique (coordenadas geográficas: 41.144776, -8.623837).
Em anexo segue o cartaz do evento e mais informações estão disponíveis no site da FAUP em www.fa.up.pt,www.aulasdeautor.com e Facebook/FAUPorto.
…………………………………………………………………………………………………………………..

Aulas de Autor . Le Corbusier and Drawing

The second cycle of classes entitled “Le Corbusier and Drawing”, taking place during this academic year 2016-2017, aims to develop a new relationship between universities, RDT (research and Technological Development) Institutions and Foundations.
In this first year, a partnership with Fondation Le Corbusier has been set up in order to bring the international debate on Corbusian studies and on drawing in Le Corbusier, in particular to the Portuguese and Porto scenario.
A series of seven open classes will take place between January and July of 2017, dedicated to the theoretical and practical study of Drawing in the work of Le Corbusier. The conferences feature as guest speakers: Danièle Pauly, Tim Benton, Marta Sequeira, Candela Suárez, Jorge Torres, Xavier Monteys and Ricardo Daza.
This cycle of open classes “Aulas de Autor” “Le Corbusier and Drawing” is coordinated by Marta Sequeira, Carlos Machado e MouraRui Neto and Noémia Herdade Gomes.
This cycle has been developed by the research group Architecture: Theory, Project and History (ATPH) of the Center for Studies in Architecture and Urbanism (CEAU-FAUP) – within the project ‘Coleção de Desenhos . Escola de Arquitectura do Porto’, – , in collaboration with UPdigital (UPdigital), Faculties of Arts (FLUP) and Engineering U.Porto (FEUP), José Marques da Silva Foundation Institute (FIMS), Northern Chapter of the Portuguese Order of Architects (OASRN) and Sistema do Futuro – Multimédia, Gestão e Arte.
Design by Francisco Providência
Multimédia by Cátia Pimentel
+ info
www.fa.up.pt | www.aulasdeautor.comFacebook Event
Publicado en 00_General Informations, 01 Conferences & Meetings, 04_LC News | Etiquetado , , , , , , , , , , , , , , , | Deja un comentario